B74a6997 675x4507610164445438187546

Chaos à Port-au-Prince : Des bandits libèrent des prisonniers au Pénitencier national

La Police nationale a, pour une nouvelle fois, perdu une bataille face aux gangs armés.

En dépit des messages publiés sur les réseaux sociaux, faisant part de leur plan de mener un assaut contre le Pénitencier national, des bandits armés ont attaqué la Prison civile de Port-au-Prince et sont parvenus à libérer des prisonniers dans la soirée du samedi 2 mars 2024.

« Pour l’heures, de dangereux prisonniers pullulent dans les rues de Port-au-Prince », nous confie un responsable d’organisation de défense des droits humains, indiquant que certains ont déjà contacté leur famille.

De sources au niveau de la Direction d’Administration Pénitencière (DAP), confirment aussi les faits pour Radio graphie.
« Les bandits ont attaqué la prison dans sa partie située à proximité du Collège Bird », nous dévoile un agent de l’APENA.

Pourtant, plusieurs heures après les faits, aucune communication officielle n’a été faite par les autorités.
Jusqu’à la rédaction de cet article à 21 : 28, le pays reste encore dans un flou total.

Samuel Celiné