3 hommes présentés comme des policiers assassinés à Laboule 12

3 hommes présentés comme des policiers assassinés à Laboule 12

Les hommes armés Carlo Petit-Homme alias « Ti Makak » ont, une nouvelle fois, fait des victimes dans les rangs de l’institution policière, selon leur déclaration.

Dans une vidéo publiée dans l’après-midi de ce mercredi 7 décembre 2022, cette bande armée a présenté les têtes de 3 personnes que des hommes armés, attestations à la main, ont identifié comme des policiers.

Des armes de gros calibre ont été aussi présentées comme butin de guerre par ces hommes qui en ont profité pour proférer des menaces à l’encontre des policiers qu’ils disent être à la trousse de leur chef « Ti Makak ».

Nos démarches auprès de la communication de la PNH, visant à confirmer la présence de ces 3 policiers dans la zone de Laboule 12, ont été vaines.

Cependant, des sources proches du sous-commissariat de Thomassin, ont révélé, sous couvert de l’anonymat que les personnes tuées n’étaient pas des policiers mais des civils armés par l’homme d’affaires Mossanto Petit, pour contrecarrer la bande de « Ti Makak » qui ne jure que par la prise de la zone de Tara’s pour se venger des agissements passés du patron de Toto Borlette.

Quant aux attestations retrouvées en possession des victimes, elles auraient été dérobées lors du cambriolage du véhicule privé d’un policier dans la zone, a indiqué notre source policière.

Samuel Celiné
Les derniers articles par Samuel Celiné (tout voir)
Radio graphie