57 cas d’assassinat enregistrés en Haïti au mois d’août

57 personnes dont 3 policiers ont été tuées en Haïti, par armes à feu ou armes blanches, pendant la période allant du 1er au 31 août 2022.
C’est ce qu’a révélé l’Organisation Citoyenne pour une Nouvelle Haïti (OCNH), dans un rapport publié le mardi 6 septembre 2022.

Selon l’OCNH, les corps de certaines de ces victimes de l’insécurité qui prend une proportion sans précédente dans le pays, ont été calcinés. Les cas d’assassinat de l’ancien sénateur Yvon Buissereth et des 3 femmes de la famille Desanclos sont les exemples les plus pertinents de la férocité des actions des gangs armés qui opèrent à Port-au-Prince.

L’Organisation Citoyenne pour une Nouvelle Haïti, devant ces actes de banditisme, appelle les autorités à poser des actions concrètes pour stopper l’approvisionnement en armes et munitions des bandits qui alimentent l’insécurité dans le pays.

Samuel Celiné