Assassinat de policiers à Delmas 18 : Le haut-commandement n’a qu’une réaction verbale

Le haut-commandement de la Police Nationale d’Haïti a réagi suite à l’assassinat suivi de l’humiliation des cadavres de 3 policiers à Delmas 18, dans la journée du dimanche 9 juin 2024.

Dans un message publié très tôt dans la matinée du lundi 10 juin, l’institution policière par me biais de son porte-parole, Gary Desrosiers, dit être rappée par la disparition sauvage et brutale de 3 policiers, pris dans une embuscade tendue par des membres de gangs, à Delmas 18.

Selon Gary Desrosiers, le haut-commandement a déjà convoqué une réunion d’urgence en vue d’avoir « les premiers éléments d’information ». Ce plusieurs heures après les faits.

Outre l’ouverture d’une enquête sur les faits, Gary Desrosiers souligne que le haut-commandement attend des rapports des commandants des juridictions et de l’UTAG, dont faisaient partie les policiers assassinés.

Sans annoncer des dispositions visant à récupérer les corps des policiers, le haut-commandement de la PNH annonce son intention d’accompagner les parents des victimes.

Samuel Celiné