« Au travail pour une Haïti régénérée », lance le ministre des Affaires sociales, Georges Wilbert Franck

« Au travail pour une Haïti régénérée », a lancé le nouveau ministre des affaires sociales et du travail, Georges Wilbert Franck, lors de son installation à la tête du MAST, le jeudi 13 juin 2024.
Dans une salle remplie d’employés, de cadres du MAST et de collègues, le syndicaliste Georges Wilbert Franck s’engage à « s’acquitter de tache avec courage, sérieux, dans l’honneur, la transparence et la dignité », dans un moment ou la conjoncture exige que « chacune de ses filles mette à contribution ses compétences et ses capacités pour relever les défis auxquels il est confronté ».

Georges Wilbert Franck, en cette occasion, dit nourrir une pensée spéciale à l’endroit de toutes les victimes des évènements malheureux qui ont semé le deuil au sein des familles haïtiennes durant ces dernières années.
« Je pense aux enfants, aux filles et aux femmes violées, aux personnes déplacées qui vivent dans des conditions dégradantes, aux familles décapitalisées plongées dans le chômage, à ceux qui ont perdu espoir, je veux leur dire combien le gouvernement auquel j’appartiens se sent concerner par leur situation et l’état actuel du pays en général », révèle le ministre.

Le nouveau ministre qui dresse un tableau sombre de la situation du pays caractérisé par la faim, la violence des gangs armés, l’inefficacité du système d’aide et de protection sociale, la perte d’emplois, l’immigration clandestine etc…, souligne que cette situation est le résultat d’un « processus croissant de paupérisation et de marginalisation sociale ».

Face à cette situation, Georges Wilbert Franck rappelle que le Ministère des Affaires sociales et du Travail doit apporter des réponses urgentes et réalistes en vue d’améliorer les conditions de vie de la population, particulièrement les plus vulnérables. Ainsi, selon le ministre, le MAST travaillera avec tous les secteurs concernés pour lutter contre la pauvreté, mettre en place une politique d’accompagnement des déplacés internes et des jeunes. La sécurité et la compétitivité des entreprises nationales font aussi partie du plan d’action du nouveau titulaire du MAST qui dit vouloir établir un dialogue entre l’Etat, les syndicats et le patronat pour arriver à cette fin.

Georges Wilbert Franck rappelle que le MAST, à travers des programmes adaptés, jouera aussi son rôle dans l’insertion professionnelle des jeunes, tout comme, conformément à la résolution 2699 du 2 octobre 2023, le ministère aura un rôle majeure à jouer dans l’instauration et la stabilisation de la paix sociale dans le pays, indépendamment des activités de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS).

Samuel Celiné