Deux policiers frappés d’interdiction de départ pour avoir bastonné le Commissaire du gouvernement du Cap-Haitien

Deux policiers frappés d’interdiction de départ pour avoir bastonné le Commissaire du gouvernement du Cap-Haitien

Le Parquet du Cap-Haitien a émis des interdictions de départ contre les policiers Bencarry Janvier et Maxen Jean, tous deux affectés à l’UDMO/ Nord.

Dans une correspondance adressée au responsable de la Direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE), le Parquet du Cap-Haitien lui informe que des mandats d’amener ont été émis contre les policiers Bencarry Janvier et Maxen Jean pour agression physique contre la personne du commissaire du gouvernement de ladite juridiction.

Voies de fait suivies de coups et blessures, association de malfaiteurs et tentative d’assassinat sont les principaux faits reprochés à ces policiers.

Le coordonnateur général du Syndicat National des Policiers Haïtiens, Lionel Lazarre prône une entente entre le chef du Parquet du Cap-Haitien et les policiers fautifs, question d’éviter un conflit ouvert entre la police et la justice.

De son côté, le président de l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens Martin Ainé souligne qu’il n’y a pas d’entente possible sur ce point. Le syndicaliste réclame l’application de la loi contre les agents de l’ordre qui ont agressé le Commissaire du Gouvernement du Cap-Haitien.

Samuel Celiné