Garry Conille veut dialoguer avec les gangs armés qui terrorisent les Haïtiens

Le Premier ministre Garry Conille se dit prêt à dialoguer avec les gangs armés qui terrorisent les citoyens en Haïti.

Intervenant sur la ondes de RFI dans la matinée du mercredi 3 juillet 2024, le Premier ministre qui se trouve aux États-Unis d’amérique a toutefois, posé des conditions pour initier ce dialogue.
Selon lui, la condition sine qua non serait que les gangs déposent les armes et admettent l’autorité de l’État haïtien.

Une révélation qui vient à un moment où les gangs intensifient leurs attaques contre les infrastructures de Police, kidnappent et tuent sans avoir la moindre inquiétude en Haïti.