Insécurité en Haïti : 95 000 personnes ont quitté Port-au-Prince en un mois

Insécurité en Haïti : 95 000 personnes ont quitté Port-au-Prince en un mois

Environ 95.000 personnes ont quitté la zone métropolitaine de Port-au-Prince du 8 mars au 9 avril 2024.

C’est ce que révèle l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) à travers un communiqué publié le vendredi 12 avril dernier.

78% des concernés ont pris cette décision en raison de l’aggravation de la situation sécuritaire dans la capitale haïtienne, selon l’OIM.

La majeure partie des déplacés a pris la direction des départements du Grand Sud – Grand’Anse, Sud, Nippes et Sud’Est.

Samuel Celiné