Fe99c21e C19c 4df8 A1bd C6e07538fd86

Le Mouvement National pour la Transparence « Toutouni » exige le respect des revendications socio-économiques des haïtiens

« La crise que connait le pays actuellement, est globale et ne peut, en aucun cas, être résolue par unsimple accord politique, visant le partage du pouvoir », a souligné le responsable politique du Mouvement National pour la Transparence « Toutouni », Pascal Adrien, lors d’une interview accordée à Radio graphie, le lundi 3 octobre 2022.

Après une énième journée de manifestation à travers diverses villes du pays pour exiger le retrait de la décision du gouvernement d’Ariel Henry d’augmenter les prix du carburant sur le marché local, Pascal Adrien rappelle qu’outre la crise politique, aggravée avec l’assassinat du président Jovenel Moïse, le pays connait actuellement une crise socio-économique sans pareille qui doit interpeller les acteurs et les porte à trouver une solution globale.

Pour Pascal Adrien, quelque soit l’accord trouvé entre les acteurs engagés à la recherche d’une solution à la crise haïtienne, sera voué à l’échec s’il ne pas compte des revendications de la population qui, loin des intentions de partage de pouvoir motivant certains politiciens, n’aspire qu’à de meilleures conditions de vie.

En ce sens, des points comme l’insécurité, les prix du carburant, la disponibilité du dollar et le coût de la vie, nécessitant des négociations avec des partenaires sociaux et économiques, doivent être pris en compte dans les accords à venir afin de donner à la population, l’impression que ses revendications sont négligées au profit des politiciens.

Oser avancer avec des accords politiques sans tenir compte de la pertinence des revendications des citoyens, pourrait être signe que ces derniers n’ont pas été entendus, a souligné le coordonnateur national du Mouvement, Jorchemy Jean Baptiste.

De telles attitudes seraient une pierre d’achoppement à la viabilité de tout accord politique, rappelle Jorchemy Jean Baptiste qui appelle les acteurs à engager également une négociation sociale pour soulager les citoyens et éviter un « lave men siye atè » dans leur obstination à trouver un accord politique uniquement pour un énième partage de pouvoir.

Samuel Celiné