Un substitut commissaire du gouvernement arrêté pour avoir libéré un bandit

Un substitut commissaire du gouvernement arrêté pour avoir libéré un bandit

Des agents des la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), ont mis la main au collet de l’ancien substitut commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Saint-Marc, Verrissaint Souverain, dans la matinée du vendredi 26 Août 2022.

L’homme de loi a été recherché pour son implication dans la libération de Techenot Frinot, l’un des membres du gang armé dénommé « Gran Grif » opérant à Savien dans la commune de Petite Rivière de L’Artibonite.

Techenot Frinot, arrêté à Petite Rivière de L’Artibonite, le lundi 18 juillet 2022, en possession de plusieurs récipients d’huiles comestibles provenant d’une cargaison détournée par les membres de son gang, a été remis en liberté quelques heures plus tard, après son transfert dans la ville de Saint-Marc.

Cette libération qui a scandalisé toute la ville de Saint-Marc, a été l’œuvre du substitut commissaire d’alors, Verrissaint Souverain qui a agi à l’insu du chef du parquet d’alors Grand Pierre Estime.

Ainsi a débuté une période de tourments pour l’homme de loi qui, après avoir été mis en disponibilité sans solde, a été l’objet d’un mandat d’amener, émis le 21 juillet 2022 pour association de malfaiteurs au préjudice de l’État haïtien.

Selon des sources bien informées au niveau de Saint-Marc, l’ancien substitut est désormais sous le contrôle de la DCPJ.