618a97ae5d3a1 247086613 4423052014456703 7357011556733047762 N

89 morts, 16 disparus et 74 blessés, le sang coule à flot à Cité Soleil, alerte le RNDDH

Dans un rapport rendu piblic le mercredi 13 juillet 2022, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), dresse un premier bilan des 7 premiers jours des affrontements entre les coalitions de gangs, G9 et GPEP à Cité Soleil.

Selon le RNDDH, du 7 au 13 juillet 2022, la guerre entre ces gangs armés a déjà fait 89 morts, 16 disparus, 74 blessés par balle ou  à l’arme blanche et 127 maisons détruites.

Le corps de 21 des personnes tuées ont été carbonisés, rappelle l’organisme de défense des droits humains qui dévoile que cette guerre est déclenchée par la coalition de gangs dénommée G9 an fanmi et Alliés, regroupant des chefs de gangs tels que Jimmy Cherisier de Delmas 6, Mathias Saintil de Nan Boston, Andrice Iscard de Nan Belekou, Tysson Samedi de Nan Rakèt, Serge Alectis allias Ti Junior de La Saline, Micanor Altes de Warf Jérémie et le nommé Kenley de Nan Tokyo.

Unissant leurs forces, ces gangs ont décidé le 7 juillet derniet de lancer les hostilités contre le Chef de gang du quartier de Brooklin, Gabriel Jean Pierre allias Ti Gabriel qui dirige le GPE, une autre coalition de gangs, riveaux du G9.

L’objectif du G9 est de parvenir à contrôler totalement ce vaste bidonville.

Depuis cetre offensive, pas une journée ne passe sans une effusion de sang dans le plus grand bidonville du pays.

Ainsi l’organisation dénombre, 8 morts le 7 juillet, 47 morts le 8, 23 le 9 et 11 personnes tuées le 10 juillet 2022.

Contrairement aux offensives précédentes, le RNDDH souligne que le G9 est soutenu par des autorités au niveau du pouvoir d’Ariel Henry.

Par exemple, l’organisme de défense des droits humains, souligne que des matériels de Centre National des Équipements (CNE), organe de l’Etat haïtien, ont été mis à la disposition des hommes armés du G9 afin de faciliter cette coalition de gangs dans son entreprise visant à détruire des maisons à Nan Brooklin  jusqu’au fief de Ti Gabriel.

Dénonçant le fait que les cioyens de Cité Soleil soient livrés à eux-mêmes sous les balles assassines des gangs armés, le RNDDH invite la coalition au pouvoir à mettre fin aux rapports de copinage existant entre elle et les gangs armés.

Samuel Celiné