Les Bourses Pour Le Canada 0

Crise haïtienne à l’OEA : La montagne du Canada accouche d’une souris

Après avoir annoncé dans la presse canadienne qu’elle portera le dossier de la crise qui sévit en Haïti sur la table des dirigeants de l’Organisation des États Américains (OEA), lors de la 52e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’organisation hémisphérique, la ministre des affaires étrangères du Canada, Mélanie Joly rétracte.

Un jour avant la fin de la réunion, l’assurance qui a porté la cheffe de la diplomatie canadienne à prononcer la fameuse phrase : « on va essayer de dénouer l’impasse » a perdu de sa chaleur et Melanie Joly a plutôt prôné une solution haïtienne à la crise, par le dialogue.

En recourant à l’expression mille fois répétée de « solution haïtienne à la crise », le Canada tourne autour du pot et couronne le tout en annonçant qu’il est prêt à travailler avec les Haïtiens et ses partenaires pour trouver des solutions durables aux problèmes d’Haïti.

Samuel Celiné