Des bandits armés incendient la Cathédrale transitoire de Port-au-Prince

Alors que la guerre fait rage entre les gangs du haut Bel-Air allié du GPEP et Bas Bel-Air allié du G9, la Cathédrale transitoire de Port-au-Prince a fait les frais dans la matinée du mercredi 27 juillet 2022.

Des responsables de l’Église ont confirmé, pour Radio RFM que la Cathédrale transitoire a été réellement objet d’une incendie criminelle comme le montrent des photos et des vidéos  dévoilant une épaisse fumée noire sortant de la batisse.

Cependant, peu de temps après le début de l’incendie, des sappeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux et ont pu circonscrire le feu, soulignent les responsables de l’Égluse qui, toutefois, n’étaient pas en mesure de dévoiler l’étendue des dégats enregistrés dans la Cathédrale transitoire, dont la consécration a eu lieu le 22 novembre 2014.

Cette guerre mettant aux prises les coalitions de gangs G9 et GPEP paralyse le centre-ville de Port-au-Prince depuis le début de cette semaine.

Ce mercredi matin, à travers des vidéos, ces gangs armés qui agissent sous les yeux passifs des autorités, n’ont pas hésité à exposer leur trophée, fait de cadavres et d’armes saisies entre les mains de l’ennemi.

Samuel Celiné