Des dossiers, des armes et de l’argent se sont volatilisés au Parquet de Port-au-Prince

Selon le président de l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens, Martin Ainé, divers dossiers ayant rapport à la grande criminalité ont disparu au Parquet de Port-au-Prince dans la nuit du mercredi 24 mai 2023.

Jusqu’à 17 : 30 dans l’après-midi du jeudi 25 mai, on attendait encore une équipe de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) qui devait initié une enquête sur les faits.

Cette longue attente a empêché aux greffiers d’avoir un bilan exhaustif des dégâts.
Cependant, Martin Ainé révèle que les greffiers ont pu constater, de loin, que les dossiers se trouvant dans le premier tiroir du classeur métallique ont disparu ainsi que les corps du délit.

Ainsi, selon Martin Ainé, 14 000 gourdes, 300 dollars américains et un pistolet de calibre 9 mm retrouvés en possession de Gutler Saint-Eloi, un individu arrêté pour kidnapping à Turgeau, le 27 février dernier alors qu’il se faisait passer pour un cireur de bottes, ont disparu.

Dans ce tiroir, il avait aussi une somme de 25 000 gourdes saisies dans le cadre d’un dossier de drogues et un total de 5 à 7 pistolets de calibre 9 mm.

Selon Martin Ainé qui se base sur les constatations faites à distance par les greffiers du Parquet, un total de 150 000 gourde, des armes et des dossiers ont été volatilisés dans ce premier tiroir.

Une source anonyme au niveau du Parquet confie que les cambrioleurs ont enlevé une partie de la toiture de l’espace du greffe, brisé le cadenas du bureau contenant les corps du délit pour commettre leur forfait.

Samuel Celiné