Il pleut encore des balles à Fontamara

Les habitants de Fontamara dans la 3e circonscription de Port-au-Prince, ont connu une première nuit de terreur après le déclenchement des affrontements armés entre le chef du gang de « Nan Ti Bwa », le nommé Krisla et son frère Dwòl dans la matinée du samedi 22 juin 2024.

Jusqu’au moment de la rédaction de ce texte, à 11 : 10, dans la matinée du dimanche 23 juin 2024, les crépitements des armes se font entendre dans la zone.

Si on ignore le nombre de morts, des habitants rapportent avoir vu de nombreuses victimes transportées à l’hôpital.
Dans la matinée du dimanche, un homme a reçu une balle perdue en pleine bouche alors qu’il participait à une réunion de prière, chez lui, à Dantès, non de la station de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) à Fontamara

Cette situation de chaos qui affecté les hauteurs de Fontamara n’affecte pas cependant, la timide circulation qui existait sur la route nationale numéro 2, selon nos sources.