Le Cap-Haïtien crache sa colère contre la gouvernance d'Ariel Henry

Le Cap-Haïtien crache sa colère contre la gouvernance d’Ariel Henry

À l’initiative de la Plateforme “ Pitit Dessalines”, plusieurs milliers de citoyens ont manifesté dans les rues du Cap-Haïtien, le lundi 22 août 2022.

Comme à Port-au-Prince, cette manifestation lancée par Moise Jean Charles, visait à exprimer le ras-le-bol de la population face à la persistance de la crise du carburant et la chèrté de la vie qui fait rage dans le pays.

La gouvernance du Premier ministre Ariel Henry qui n’arrive pas à satisfaire les revendications des citoyens, faisait aussi la toile de cette journée de mobilisation.

Des barricades enflammées ont été dressées sur tous les axes routiers parcourus par les protestataires.
En colère, les manifestants ont lancé des pierres et des tessons de bouteille en direction des agents de la PNH qui sillonnaient les rues en vue de rétablir l’ ordre et la sécurité publique.

Une situation qui a paralysé toutes les activités publiques et privées au centre ville du Cap-Haïtien.