Le Corps diplomatique demande une “trêve humanitaire” en Haïti

Les ambassades en Haïti des pays comme l’Allemagne, le Brésil, le Canada, le Chili, l’Espagne, les États-Unis, la France, le Japon, le Mexique, la Suisse, le Taïwan et des organisations comme l’Union Européenne, l’ONU et l’Organisation des États Américains appellent les acteurs politiques et économiques a observé une « trêve humanitaire » dans le pays.

Dans un tweet, l’ambassadeur du Canada en Haïti, Sébastien Carrière souligne que ces ambassades et organisations, sont « hautement préoccupées par le blocage du Terminal de Varreux, ainsi que son impact humanitaire, notamment la résurgence du choléra ».

Ainsi, les ambassades, tout comme les responsables du Terminal de Varreux quelques heures avant, appellent à une trêve humanitaire « immédiate » pour permettre la sortie du carburant pour « besoins urgents « .

Samuel Celiné