Le marché noir du carburant au centre d’une rencontre entre Ariel Henry et les parquetiers de la République

Le marché noir du carburant au centre d’une rencontre entre Ariel Henry et les parquetiers de la République

Le Premier ministre Ariel Henry a organisé le lundi 5 septembre 2022, une séance de travail avec les commissaires et les substituts commissaires du gouvernement des 18 juridictions du pays.

Selon un communiqué de la Primature, les discutions ont été aussi portées sur plusieurs questions d’intérêt national et des « mesures à prendre, dans les limites de la loi, pour freiner certaines dérives dans le système judiciaire ».

Lors de cette rencontre, le chef de l’exécutif monocépale a mis l’accent sur « l’impératif et l’urgence de combattre le commerce illégal du carburant ainsi que ceux qui font le marché noir avec ce produit stratégique ».

La Primature rappelle que ce commerce enfreint les dispositions du décret du 20 décembre 1946 portant sur la marché noir et la spéculation illicite.

Outre la question du carburant, le communiqué précise que le chef du gouvernement a lancé une mise en garde contre toute libération de criminels notoires qui, selon la Primature, constitue un frein dans la lutte contre l’insécurité et le grand banditisme.

Des questions liées à la détention préventive prolongée, aux conflits terriens, aux conditions de détention des prisonniers et la lutte contre la corruption, ont été aussi débattues, rappelle la Primature qui souligne que les parquetiers ont pu quitter la rencontre avec les poches pleines de promesses du Premier ministre.