Quand la PNH est sur le coup.

Pas moins de deux tentatives d’enlèvements ont été déviées par la police nationale d’Haïti dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, ce jeudi 12 mai 2022.

Le premier rapt raté s’est produit dans la commune de la Ctoix-des-Bouquets, lorsque vers 9 heures du matin, des membres du gang 400 mawozo ont détourné un autobus de la compagnie de transport transfrontalier, Capital Coach Line.

Informée par des membres de la population, la PNH n’a pas mis du temps à  se rendre sur les lieux du rapt et surprendre les bandits qui ont pris la poudre d’escampette, selon un message posté sur la page facebook de l’institution policière.

Ainsi, les passagers de cet autobus en direction de la République Dominicaine ont pu sortir indemnes, hormis des séquelles psychologiques.

À route de Frères dans la commune de Pétion-Ville, des agents de la PNH ont fait échouer une autre tentative d’enlèvement.

Dans un tweet, l’intitution policière indique que les bandits se trouvant à bord d’un véhicule de marque Toyota hillux, immatriculé AA-17409, ont enlevé et tentaient de s’échapper avec une victime dont l’identité n’est pas révélée.

Se trouvant nez à nez avec une patrouille policière après leur coup, les bandits ont été obligé d’abandonner leur blindé et la vie pour sauver leur peau.

Contacté par Radio graphie, le porte-parole de la PNH, Gary Desrosiers confie que ce coup raté des bandits, a incité les policiers à mener une opération dans les zones environantes comme : “ Metivye”, “Dyèg”et “Gwo Jan”.

Bilan: 3 bandits apréhendés, 3 armes saisies et 2 véhicules confisqués, dont le pick-up noir blindé que pilotait le kidnappeur, selon les chiffres de Gary Desrosiers.

 

Samuel Celiné