Ces 12 Juges sont écartés du système judiciaire haïtien pour des motifs comme : « absence d'intégrité morale et rançonnement de justiciables »

Ces 12 Juges sont écartés du système judiciaire haïtien pour des motifs comme : « absence d’intégrité morale et rançonnement de justiciables »

Trente (30) magistrats ont été certifiés, douze (12) autres non certifiés pour des motifs divers, dont « absence d’intégrité, rançonnement de justiciables et étude académique déficiente ».

Selon le procès-verbal des opérations de certification transmis à la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Emmelie Prophète Milcé, dix-huit dossiers nécessitent une enquête approfondie.

Ainsi, sont mis à pieds les Magistrats : Placide Duvelson, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Cornillon pour avoir été très décrié et pour absence d’intégrité morale, Stuva Barbier, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Petite Rivière de Nippes pour avoir été très décrié, absence d’intégrité morale et rançonnement de justiciables, Steeve Cadet, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Jérémie pour absence d’intégrité morale, abus d’autorité et pour avoir été très décrié, Gesner Montimé, Suppléant Juge au Tribunal de Camp-Perrin pour rançonnement de justiciables et pour avoir été très décrié, Gérald Exantus, Doyen au Tribunal de Première instance des Coteaux pour étude académique insuffisante, Gabenel François, Juge et Juge d’instruction au Tribunal de Première instance de Saint-Marc pour avoir été très décrié, Renaud Honoré, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Terrier-Rouge, pour rançonnement de justiciables, agression sexuelle et pour avoir été très décrié, Wisly Ciles, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Saint-Michel de l’Atalaye pour rançonnement de justiciables et manque d’éthique a cote du fait qu’il est très décrié, Edoualdo Perard, Suppléant Juge au Tribunal de Paix de Marmelade pour rançonnement de justiciables, graves problèmes d’éthiques et insuffisance académique, Garbens Désir, Juge titulaire au Tribunal de Paix de Saint Michel de l’Atalaye pour rançonnement de justiciables a cote du fait d’être très décrié, Gabener Charles, Suppléant Juge au Tribunal de Paix des Cayes pour rançonnement de justiciables et manque d’Ethique, Luc André, Juge et Juge d’instruction au Tribunal de Première instance du Cap-Haitien pour manque d’éthique et absence d’intégrité morale.

En réaction des associations de magistrats ont salué ce travail du Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire.

C’est le cas de l’Association Professionnelle des Magistrats qui se félicite de la poursuite du processus de certification des magistrats par le CSPJ. Le président de l’APM, Marthel Jean Claude, dit prendre acte de cette décision.

Saluant le travail des magistrats certifiés il les encourage de continuer de faire preuve de probité en vue du renforcement du système judiciaire.

Samuel Celiné