Deux membres du gang des 400 mawozo tués à Ganthier

Deux membres du gang des 400 mawozo tués à Ganthier

La police Nationale a une nouvelle fois fait des victimes dans les rangs du gang des 400 Mowozo, le vendredi 19 août 2022.

En effet, lors des échanges de tirs avec les agents de la Police Nationale, 2 individus identifiés comme des membres de cette bande, ont laissé leurs peaux sur le champ de bataille.

Cet affrontement mettant aux prises ces deux individus à des agents de l’ordre a eu lieu au carrefour Bouen non loin de « Ti Mache », dans la commune de Ganthier, rapporte des citoyens de la zone.

Ces échanges de tirs ont provoqué une panique dans la zone, contraignant ainsi des riverains à vider les lieux.

Depuis quelques temps, la Police Nationale, marque tant bien que mal, des points en matière de lutte contre le grand banditisme qui sévit dans le pays.

Outre la mort de « kòlèg », l’un des chefs de ce gang, dans des échanges de tirs avec des policiers et l’arrestation de plusieurs membres de ce gang éparpillés dans des villes de province, certaines informations laissent croire que même le numéro 1 de cette bande serait en difficulté.

Ce dernier aurait quitté son fief à la Croix-des-Bouquets , pour se réfugier dans la commune de Thomazeau, par peur d’être arrêté ou tué dans les affrontements avec les forces de l’ordre, selon des témoignages.

Samuel Celiné
Les derniers articles par Samuel Celiné (tout voir)
Radio graphie