Img 58534354053525036370412

Élection au Conseil présidentiel : Le groupe Montana crie « complot »

Quelques heures après le consensus ayant conduit l’ancien président de l’Assemblée nationale, Edgard Leblanc Fils à la présidence du Conseil présidentiel de la transition, la structure présidentielle commence déjà à craquer sous le poids des intérêts de groupes.

Dans la soirée du mardi 30 avril 2024, le groupe Montana qui ne faisait pas partie fu consensus, a publié une note publique pour dénoncer la mainmise de 4 secteurs : Collectif 40 janvier, RED/ EDE, Compromis historique, Pitit Desalin et Accord du 21 décembre sur le Conseil présidentiel.

Outre le fait d’avoir nommé le président du Conseil en violation de l’Accord politique du 3 avril, le groupe Montana dénonce le fait que ces secteurs ont choisi de violer les principes établis pour désigner de manière unilatérale, un Premier ministre et même un gouvernement.

Le groupe Montana qui parle d’une velléité trop manifeste, de « partager le gâteau » du pouvoir, invite les 4 secteurs engagés dans ce processus à se ressaisir pour parvenir à des décisions qui soient dans l’intérêt du pays.

Encore un autre sujet de raillerie pour les citoyens haïtiens qui souffrent de la soif de pouvoir des élites politiques et ou économiques du pays.

Samuel Celiné