Les garde-côtes américains noient le rêve de 103 migrants haïtiens

103 migrants ont été rapatriés en Haïti par les garde-côtes américains le jeudi 23 juin 2022. Parmi eux, figurent 16 femmes et 12 enfants.

Débarqués au Cap-Haïtien, vêtus de blanc et portant un sac en plastique de couleur noire, ces citoyens haïtiens qui fuyaient la misère, l’insécurité et la mauvaise gouvernance en Haïti, ont vu noyer le rêve d’une vie meilleure sur le territoire américain lorsqu’ils ont été interceptés en pleine mer le mercredi 22 juin 2022, au lendemaim de leur embarcation dans le Nord-Ouest du pays.

Selon l’inspecteur de l’Institut du Bien-être Social et de Recherches dans le nord du pays, Belgarde Charles, les 12 enfants faisant partie de ce groupe sont âgés de 2 à 16 ans.

En revenant aujourd’hui à la case de départ, ils ont été accueillis par des responsables de l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) qui les ont fourni une assistance de 7500 gourdes devant leur permettre de rentrer chez-eux.

Face à la chèreté de la vie, l’insécurité, les catastrophes naturelles à répétition et la mauvaise gouvernance, des haïtiens, en quête de mieux être, ne cessent d’émigrer vers d’autres pays de la région.

Malgré les risques et les avertissements des autorités américaines, ce pays reste dans le viseur de certains haïtiens qui espèrent gagner ses côtes contre vents en marrées.

 

Samuel Celiné