Pas de trêve dans la grève à l’HUEH

Pas de trêve dans la grève à l’HUEH

La grève des médecins résidents de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti continue à paralyser le plus grand centre hospitalier du pays, environ 3 mois après son déclenchement, le 21 décembre 2022.

Ce, malgré l’installation à la fin de la semaine dernière, de Jude Milcé comme nouveau Directeur exécutif de cet hôpital qui trépasse.

Selon le médecin résident Carlo Vallière, aucune avancée n’a été faite malgré les différentes rencontres que les grévistes ont eues avec des autorités comme le Directeur général du MSPP Lauré Adrien et le Premier ministre Ariel Henry.

« Hier encore, nous avons rencontré le Directeur général qui n’a fait que se verser dans un monologue porté sur l’incapacité de l’État à répondre à nos revendications », souligne Carlo Vallière.

Pourtant les revendications des médecins résidents sont simples dévoile le médecin Ernson Josaphat qui énumère : « De meilleures conditions de travail comme la disponibilité de l’eau, du courant électrique et la salubrité des lieux, la sécurité dans l’espace de travail, la disponibilité des intrants et des matériels de travail et un ajustement du frais de résidence qui est de 12 500 gourdes par mois, soit 406 gourdes par jour ».

Selon le docteur Carlo Vallière, la question d’un État incapable à répondre à ces revendications n’est pas de mise aujourd’hui. La vraie raison de l’agonie de l’HUEH, selon lui, est plutôt d’ordre politique.

Ainsi, environ 3 mois après la paralysie des activités à l’HUEH, les médecins résidents disent douter déjà de la volonté du nouveau Directeur exécutif de l’hôpital, Jude Milcé, à résoudre réellement le problème.