Haïti insécurité: Frantz Elbé appelle la société civile à s'impliquer davantage

Haïti insécurité: Frantz Elbé appelle la société civile à s’impliquer davantage

Dans un message publié sur la page Facebook de la Police Nationale d’Haïti, le mercredi 28 mars 2024, le Directeur général de l’institution, Frantz Elbé appelle la société civile du pays à s’impliquer dans la lutte visant à combattre les gangs armés qui sèment le chaos en Haïti.

Certes, Frantz Elbé n’a pas tari d’éloges envers les policiers qui mettent leur vie en péril pour faire échec à l’appétit vorace des gangs cherchant à occuper de plus en plus de territoire, notamment, dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Cependant, en dépit des efforts consentis, Frantz Elbé dresse un tableau bien chaotique pour convaincre la nonchalante société civile à sortir de son mutisme : « Les enfants ne peuvent pas se rendre à l’école, le commerce est totalement paralysé, les ports et les aéroports sont fermés, les institutions de l’État, les Commissariats et les Sous-Commissariats sont constamment attaqués, les bandits armés ne cessent de chasser les citoyens de leurs quartiers. Ils sabottent, pillent, incendient des commerces et ¹1tuent. Des églises, des écoles, des hôpitaux et des pharmacies, des Universités et des banques sont incendiés. Les régions du Nord et du Sud sont déconnectées de la capitale… », énumère Frantz Elbé.

Samuel Celiné