Reconstruction du grand sud: Ariel Henry embarrassé devant le “ bluff” des bailleurs

Reconstruction du grand sud: Ariel Henry embarrassé devant le “ bluff” des bailleurs

À l’occasion du premier anniversaire du séisme du 14 août 2021 ayant frappé la presqu’ile du Sud, le Premier ministre Ariel Henry s’est adressé a la Nation haïtienne, à travers un message préenregistré publié sur la page Facebook de la Primature.

Dans son message le chef de l’exécutif monocephale, reconnait avoir fait appel à la solidarité de tous les pays et les organisations internationales pour aider le pays a sortir du marasme occasionné à la fois par le séisme mais aussi par le cyclone Grace qui a frappé les zones affectées quelques jours après la catastrophe.
Cependant, depuis la grande réunion organisée a Pétion-Ville, le 16 février 2022, les promesses de dons évalués à plus de 600 millions de dollars américains en faveur du grand sud, restent au point mort ou Presque.

Diplomatie oblige, le Premier ministre bafoué, se voit contraint de mettre l’accent sur la complication des procédures de décaissement, “ exigeant toujours du temps” comme pour trouver une excuse pour les bailleurs.
Face aux promesses jusque-là, non tenues par les organisations internationales et les pays “amis”, un an après le séisme, Ariel Henry se trouve dans l’embarras pour dresser un bilan des actions de son gouvernement en vue de la reconstruction et du relèvement du grand sud.

Le chef du gouvernement qui dit avoir de « bonnes nouvelles » aujourd’hui, Ariel Henry n’est parvenu à citer que “ le pont provisoire” jeté sur la rivière Grand ’Anse, la construction de 8 écoles et la réparation, en cours, de 46 autres, le déblocage de certaines routes et la réhabilitation de certains canaux d’irrigation, comme réalisations concrètes de son gouvernement dans le grand sud.