Trafic d’armes, fraude fiscale, contrebande, blanchiment des avoirs : Le père Frantz Cole comme un diable dans un bénitier

Trafic d’armes, fraude fiscale, contrebande, blanchiment des avoirs : Le père Frantz Cole comme un diable dans un bénitier

Interpellé le mercredi 17 août 2022 et gardé à vue après son audition au Bureau des Affaires Financières et Économiques (BAFE) de la DCPJ, les charges retenues contre le père Frantz Cole, sont de taille à donner froid au dos.

Selon la DCPJ, le prélat est retenu pour trafic d’armes et de munitions, contrebande, fraude fiscale, évasion fiscale, enrichissement illicite et blanchiment d’avoirs provenant d’infractions graves.

L’homme d’église, indexé d’avoir fait des démarches visant à obtenir une franchise pour importer, au nom de l’Église épiscopale, des armes de guerre et des munitions en Haïti, faisait l’objet d’un mandat d’amener et d’une mesure d’interdiction de départ émis par le Parquet de Port-au-Prince à son encontre après avoir boudé deux convocations de la DCPJ, souligne la Police.

Après l’arrestation du prélat en difficulté, la Police souligne que les investigations se poursuivent ainsi que la fouille des autres containers en attendant son déferrement par devant qui de droit?