Un autre parti politique abandonne le navire d’Ariel Henry

Un autre parti politique abandonne le navire d’Ariel Henry

Déceptions et incertitudes obligent, le Parti Agricole Haïtien (PAH), vient allonger la liste des partis politiques qui abandonnent le navire du Premier ministre Ariel Henry, le seul maître à bord de l’exécutif monocéphale hérité de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.
Lors d’une conférence de presse le mardi 9 août 2022, les responsables de ce parti politique, annoncent leur retrait de l’accord du 11 septembre, véritable pillier du pouvoir à coté du soutien de l’international.
Pour se jeter à l’eau, ce parti politique, met en exergue, la montée vertigineuse de l’insécurité, la chèreté de la vie et les pénuries à répétition du carburant qui font la toile de fond du pouvoir d’Ariel Henry.
Cette situation, selon le porte-parole de ce parti, André Christalain, pousse aujourd’hui, des milliers d’haïtiens à émigrer vers d’autres pays au péril de leur vie, alors que des anciens soi-disant defenseurs du peuple, se livrent à des actes de pillage des fonds publics au sein d’un pouvoir carractérisé par la corruption.
Par-dessus tout, le Parti Agricole Haïtien, souligne que le Premier ministre a piétiné l’essence de l’accord du 11 septembre qui prévoyait un dialogue franc entre les secteurs consernés pour sortir le pays de la crise.