Armes et munitions à la douane de Port-au-Prince: La DCPJ poursuit son appel nominal au sein de l’Église épiscopale

Armes et munitions à la douane de Port-au-Prince: La DCPJ poursuit son appel nominal au sein de l’Église épiscopale

Selon des informations dont dispose Radio graphie, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) continue à a, comme un maître d’école qui procède à l’appel nominal des élèves, des responsables de l’Église épiscopale d’Haïti, dans le cadre du dossier d’importation d’armes et de munitions au nom de cette Église dans le pays.

Selon des informations confirmées auprès d’une sources proche de la DCPJ, le comptable du bureau diocésain de l’Église épiscopale d’Haïti, Jean Mary Jean Gilles a été arrêté par cette direction le mardi 23 août 2022.

Son interpellation fait suite à l’analyse d’une série de doccuments signés entre 2017 et 2021. Ces documents ont révélé que l’homme aurait autorisé des décaissements de fonds à partir des comptes de l’Église anglicane vers des comptes d’un trafiquant d’armes illégales, recherché par la Police.

Avant l’arrestation du comptable, et suivant son cahier d’appel, la DCPJ avait aussi invité, pour le mardi 23 août, le père Fritz Désire, l’ancien président du comité permanent de l’Église épiscopale d’Haïti, de 2019 à 2022.
Ce dernier n’a pas répondu à l’appel et a brillé par son absence à la DCPJ.