Il n’y aura pas d’examens officiels le 7 juillet prochain

Il n’y aura pas d’examens officiels le 7 juillet prochain

Sous les menaces des « Jovenelistes », le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy  Manigat modifie les dates initialement retenues pour l’organisation des examens officiels cette année.

Dans le cadre d’une conférence de presse le lundi 6 juin 2022, le titulaire du MENFP  annonce que désormais les examens du baccalauréat se tiendront du 1er au 6 juillet en lieu et place de la période allant  du 4 au 7 juillet  préalablement retenue.

Très critiqué pour avoir prévu d’organiser des examens le 7 juillet qui ramène le premier anniversaire de l’assassinat du président Jovenel Moise, le ministre  de l’éducation Nationale et de la formation professionnelle décline toute responsabilité arguant avoir hérité du calendrier scolaire initial.

Selon le ministre, ce calendrier qu’il a dû modifier aujourd’hui, a été mis en œuvre  depuis  le 23 juin 2021 bien avant son arrivée au MENFP.

Le 7 juillet  marque l’anniversaire de l’ assassinat de l’ancien président Jovenel Moise. C’est ce qui explique que les  anciens hauts fonctionnaires  de l’administration du président défunt  regroupant  au sein  d’un mouvement  dénommé « Jovenelistes » ont dénoncé cette décision qui,  à leur avis visait à souiller  la mémoire  de l’ancien chef de l’État.

Le gouvernement  s’était déjà penché sur le caractère symbolique de cette date soutient le titulaire du MENFP,  précisant  que  la modification du document répond à cette  considération, dénonçant du même coup, ce qu’il appelle  une mauvaise polémique découlant de cette affaire.

Radio graphie