Le directeur général des douanes Romel Bell peut, finalement accéder à son bureau

Le directeur général des douanes Romel Bell peut, finalement accéder à son bureau

Dans une note en date du mardi 24 mai 2022, la direction générale de l’Unité de Lutte Contre la Corruption informe le public que les scellés apposés sur les portes et classeurs du bureau du directeur général de l’Administration Générale des Douanes, Romel Bell, lors de la percusition du 20 mai 2022, ont été levés ce mardi 24 mai.

Toutefois, l’ULCC souligne que d’autres actions seront menées par l’institution dans le cadre de l’enquête initiée “ par le directeur général de l’ULCC, Jacques Hans Ludwig Joseph, agissant en sa qualité d’officier de police judiciaire, conformément à l’article 11 du décret du 8 septembre 2004 créant l’ULCC.

Les actions annoncées visent à constituer les infractions dénoncées selon la note.

Dans le cadre de cette enquête ouverte sur des soupçons de corruption au sein de l’Administration Générale des Douanes, l’ULCC  invite toute personne détentrice d’informations capables d’aider ses enquêteurs à contacter l’institution à travers le 5656 ou à l’adresse électronique infos@ulcc.gouv.ht.

Cette décision de l’ULCC vient après un arrêt de travail de l’Association des Douaniers Haïtiens qui a paralysé les activités dans les diffents postes douaniers du pays la journée précédente. Ils protestaient contre la descente de l’ULCC dans le bureau d’un directeur général soupçonné de corruption et accusé de trafic illégal d’armes à feu dans le pays où ils sont censés payés pour surveiller les entrées et les sorties des marchandises.

Le ministre de l’économie et des finances Michel Patrick Boisvert qui s’est rendu sur les lieux ce mardi, a imvité les douaniers à reprendre service et laisser le champ libre à l’ULCC dans le cadre de son enquête.