Rues quasiment désertes à Pétion-ville

Les activités du secteur formel ont été totalement paralysées à Pétion-ville, dans la journée du mercredi 20 mars 2024.

Les banques commerciales et le commerce ont gardé leur portes fermées jusqu’à la mi-journée de ce mercredi, livrant le centre de la ville à de petits détaillants et rares motards qui osent circuler dans des rues clairsemées de véhicules privés se lançant à toute allure par manque d’assurance.

Pour achever le décor, des tirs sporadiques ont été entendus dans la matinée du mercredi 20 mars 2024. Ce, après une nuit rythmée par des tirs à l’arme lourde, dans plusieurs zones de la commune dans la soirée du mardi 19 et dans la matinée du mercredi 20 mars 2024.

Samuel Celiné