Ce que les États-Unis reprochent à Gary Bodeau

Ce que les États-Unis reprochent à Gary Bodeau

Dans une déclaration de presse, en date du mercredi 5 avril 2023, les États-Unis annoncent avoir pris des sanctions contre l’ancien président de la Chambre des députés, Gary Bodeau.

Selon le document, outre des restrictions de visas, ces sanctions touchent aussi les finances allant jusqu’au gel des avoirs de l’ancien président de la Chambre des députés, pour son implication dans des actes de corruption.

Ainsi, le Département d’État désigne publiquement Bodeau en vertu de la section 7031(c), le rendant généralement inéligible pour entrer aux États-Unis. Parallèlement, le Département du Trésor désigne Bodeau dans le cadre du programme de sanctions Global Magnitsky et, en conséquence de cette action, les actifs financiers de Bodeau aux États-Unis ont été bloqués.

Le Département d’État a désigné Bodeau en vertu de la section 7031(c) de la loi annuelle du Département d’État, sur les opérations étrangères et des programmes connexes pour implication dans des actes de corruption importants. Le département du Trésor a désigné Bodeau conformément au décret 13818, qui s’appuie sur et met en œuvre le Global Magnitsky Human Rights Accountability Act sur la responsabilité en matière de droits de l’Homme, pour implication dans des actes de corruption.