Arrestation de Joseph Felix Badio: Ariel Henry retourne sa veste

Contrairement à ses interventions dans les médias tendant à défendre l’innocence de Joseph Felix Badio au lendemain de l’assassinat du président Jovenel Moise, le Premier ministre Ariel Henry, a complétement retourné sa veste aujourd’hui en applaudissant l’arrestation de celui qu’on considère comme le suspect clé dans l’assassinat du président.

Le Premier ministre qui venait de faire d’une pierre, deux coups en participant au Sommet Canada/ Caricom tenu au Canada et a la réunion sur la migration au Mexique, le weekend écoulé revient avec le discours d’un homme qui prend ses distances en déclarant : « J’applaudis la PNH suite a son effort débouchant sur l’arrestation de Joseph Felix Badio. C’est un grand pas qui peut aider a l’avancement de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moise. »

Ce discours contraste avec les premières interventions du Premier ministre qui stipulait sur Scoop FM, « Le petit Badio que je connais, ne peut pas prendre part à un tel acte ».

Samuel Celiné