Img 20231106 Wa0128

Des Haïtiens meurent: La Cour Suprême du Kenya fait passer le temps

La Cour suprême du Kenya annonce pour le 26 janvier 2024,sa décision sur l’envoi ou non des policiers kenyans pour assurer le leadership de la Force Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti, rapporte le journal Star Kenya, le jeudi 16 novembre 2023.

Cette décision est annoncée quelques heures après le vote du Parlement kenyan autorisant le déploiement de policiers kenyans au sein de la Force Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti.

Le 9 octobre dernier, suite à une requête d’un chef de parti politique du pays, la Cour Suprême kényane avait décidé de suspendre tout déploiement d’unité de la Police du pays en Haïti, avant le 29 octobre.

Le 24 octobre, cette même instance avait décidé de maintenir son blocage jusqu’au 9 novembre, avant de faire un pas de géant jusqu’au 26 janvier 2024.

En Haïti, portées à la fois par un manque de vision et de volonté, les autorités se mirent dans l’attentisme, en dépit des avancées spectaculaires des gangs armés qui en profitent pour contrôler de nouveaux territoires au grand dam des citoyens dont les cris ne sont entendus, ni par les autorités haïtiennes ni par l’international qui tourne autour du pot.

Samuel Celiné