Les parquetiers sont invités à sévir contre le spéculation illicite du carburant

Les parquetiers sont invités à sévir contre le spéculation illicite du carburant

Le ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Bertho Dorcé exhorte les parquetiers, c’est-à-dire, les commissaires du gouvernement et les substituts commissaires du gouvernement des 18 juridictions du payes à « appliquer la loi contre tout individu quelconque impliqué dans des opérations illicites de vente et d’achat de carburant sur le territoire ».

À travers un tweet, dans la matinée du jeudi 1er septembre 2022, le garde des sceaux de la République, rappelle que le marché noir du carburant, « pose un sérieux problème de sécurité publique » en Haïti.

La réaction du titulaire du MJSP vient environ 24 heures après une circulaire de la CSPJ invitant les juges et les suppléants juges à sévir contre le marché noir du carburant.

Des démarches perçues comme visant à noyer le petit poisson dans un pays où certaines autorités bénéficiant, elles aussi, de juteux avantages de la spéculation illicite du carburant, ne cessent de jouer à l’autruche devant ce trafic, au détriment des consommateurs.