11.8 millions de dollars américains pour une école qui ne s’ouvre pas

Dans une note publiée sur la page Facebook du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance, cet organisme des Nations Unies et le Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, se sont joints pour remercier ÉDducation Cannot Wait (ECW) « pour l’appui financier de USD$11,8 M octroyé pour le développement du secteur de l’éducation en Haïti ».

Selon les bénéficiaires de cette somme décaissée au nom des enfants d’Haïti, ce programme d’une durée de trois ans « va soutenir le MENFP dans ses efforts pour assurer une éducation inclusive et de qualité qui répond aux besoins des élèves ».

La note rappelle que ce programme qui touchera 20 000 élèves à travers 35 communes du pays, sera mis en œuvre par l’UNICEF, le PAM et des partenaires locaux, sous la coordination du MENFP.

En partageant les 11.8 millions, toute cette pléiade d’institutions ne peuvent offrir qu’ « un soutien psychosocial et des repas chauds », à côté de la très flou programme d’ « éducation complète et de qualité » laissant entendre que les élèves ne participant pas à ce programme, aura une éducation incomplète et de mauvaise qualité.

Ironie du sort, le MENFP a remercié les instigateurs de ce programme qui dévalorise la qualité de l’éducation donnée en Haïti.

Samuel Celiné