État d’alerte après coup au sein de la PNH

Après avoir « constaté » l’ajout de Carrefour-Feuilles sur la liste de ce que le gouvernement d’Ariel Henry qualifie de « territoires perdus », la Police Nationale d’Haïti qui constatait les dégâts comme l’avait mentionné le Directeur Général, Frantz Elbé la semaine dernière, a finalement compris la nécessité de se préparer au pire.

Dans une note de service en date du vendredi 1er septembre 2023, la Direction Centrale de la Police Administrative, annonce que l’état d’alerte a été décrété sur tout le territoire haïtien, à partir du samedi 2 septembre.

Ainsi, selon la DCPA, hormis les cas de maladie, tous les congés et permissions sont suspendus au sein de la PNH, jusqu’à nouvel ordre.

Dans cette note, la DCPA appelle les responsables à veiller à ce que tous les membres de leurs Unités respectives, restent mobilisés pour répondre aux exigences du « plan de contingence ».

Samuel Celiné