1683150048 Journée8735768320781556877.

Deux nouveaux journalistes contraints de fuir la violence en Haïti

Les journalistes Pierre Bens Placide et Walter Ministre, qui ont collaboré à Radio Télé Scoop, ont été contraints de quitter Haïti, suite à des attaques liées à leur profession dans le pays.

Ces deux qui ont été victimes d’agressions physiques, lors des affrontements entre le groupe Fantom 509 se réclamant être des policiers et des agents de la Police Nationale d’Haïti, en février 2021 ont subi une nouvelle attaque , le 20 février 2024, alors qu’ils rentraient chez eux après le travail.

Pris au dépourvu par deux individus armés et portant des cagoules, les journalistes ont été contraints de monter dans le véhicule de leurs agresseurs.
Constatant les faits, des résidents de Bois Moquette, sont rapidement intervenus pour faire échouer la tentative d’enlèvement qui s’est du coup, soldée par la mise à mort des présumés kidnappeurs.

Cet acte de justice populaire, selon les journalistes, n’a fait qu’augmenter la colère du chef de gang Kempes qui estime que le refus de coopérer de ces derniers, est à la base de la mise à mort de ses soldats.

Face aux menaces, les deux journalistes ont quitté Haïti, le 10 mars 2024.