Insolite: 3 présumés bandits se sont échappés lors d’une audition au Parquet de Port-au-Prince

Insolite: 3 présumés bandits se sont échappés lors d’une audition au Parquet de Port-au-Prince

Le scandale est jusque-là gardé secret par les autorités du Parquet de Port-au-Prince, 3 individus arrêtés pour kidnapping, association de malfaiteurs et détention d’armes illégales ont pu prendre la poudre d’escampette dans la garde à vue du Parquet de Port-au-Prince, bien avant leur audition, ce mercredi 15 février 2023.

Dorival John Wesley, Charles Hans et Thomas Wendy James se sont évaporés dans la nature sans aucune autre forme de procès, selon la responsable de la Fondation Je Klere, Marie Yolène Gilles qui s’est confiée à Radio graphie.

Les 3 individus en cavale faisaient partie d’un groupe de 4 individus que le commissariat de Port-au-Prince avait conduit au Parquet pour être auditionnés à propos de divers chefs d’accusation comme kidnapping, détention d’armes illégales, association de malfaiteurs et assassinat.

Si le nommé suffra Wolkin n’a pas profité lui aussi de la « barrière libre » pour faire la belle, c’est qu’il se trouvait déjà à la salle d’audition au moment des faits.

Ironiquement, les autorités du Parquet ont attendu jusqu’à 7 heures ce mercredi soir pour appeler le commissariat de Port-au-Prince pour l’informer du fait et l’invite à les débarrasser du 4e prévenu, devenu un colis encombrant.

Dénonçant les faits, la FJKL appelle à une enquête afin de faire la lumière sur cet acte qui frôle l’insolite et rappelle tristement les mauvaises habitudes des autorités du Parquet de Port-au-Prince, à un moment où des hommes armés imposent leur loi dans la capitale haïtienne.