Installation des membres du Haut Conseil de la Transition

Après environ un mois d’attente, le Haut Conseil de la Transition a été finalement installé à Port-au-Prince, le lundi 6 février 2023.

C’est le Premier ministre, Ariel Henry qui a procédé à l’installation des trois membres du Haut Conseil de la Transition, en présence d’une parterre d’invités comme le président de la Cour de Cassation, l’ancien président provisoire, Jocelerme Privert, des membres du Corps diplomatique et du secteur privé des affaires.

Lors de cette cérémonie organisée au Ministère du Commerce et de l’Industrie, Ariel Henry a souligné que le Haut Conseil de la Transition s’inscrit dans une dynamique qui a pris forme depuis l’accord du 21 décembre 2022 et qui est aujourd’hui, sur le point de marquer l’histoire en montrant au reste du monde que les Haïtiens peuvent capitaliser sur le dialogue et de franches discussions en vue de trouver des solutions durables pour la bonne marche du pays.

Pour le Premier ministre, l’installation des membres du HCT est une étape dans le dégel de la crise qui secoue la République depuis plusieurs années. « Avec l’installation officielle des membres du Haut Conseil de la Transition, la nation, tout entière, peut l’avouer haut et fort que c’est le commencement de la fin du dysfonctionnement des institutions démocratiques », soutient-il.

Invitant tous les fils et filles de la nation d’ici ou d’ailleurs à conjuguer au même temps leurs efforts pour le changement du pays, Ariel Henry parle déjà de la possibilité d’inverser ensemble la courbe et de gagner le pari.

Un pari que Mirlande Hyppolite Manigat, du haut de ses 82 ans, compte elle aussi contribuer à gagner au profit du pays, soulignant qu’elle a répondu « à l’appel du devoir dans un contexte difficile et d’une situation complexe et volatile »

Refusant de s’abstenir à lors que la situation est insoutenable, l’ex-première dame de la République, compte bien se défaire des critiques qui fusent à propos de sa présence auprès d’un personnage comme Ariel Henry.

Loin de ces critiques, Mirlande Hyppolite Manigat encourage tous les acteurs à œuvrer au côté du Haut Conseil de la Transition afin de faire face la crise, tout en appelant les citoyens haïtiens à compter sur le HCT qui va s’atteler en vue de résoudre le problème de l’insécurité qui gangrène le quotidien des Haïtiens.

Samuel Celiné