Carburant

Prix du carburant : après avoir augmenté par des centaines, le gouvernement baisse par une dizaine

Le Gouvernement d’Ariel Henry décide d’opérer une sensible révision à la baisse des prix des produits pétroliers sur le marché national.

Selon un avis publié dans la matinée du mardi 18 juillet 2023 et signé par les Ministres Michel Patrick Boisvert de l’économie et des finances et Ricardin Saint-Jean du commerce et de l’industrie, le gallon de Gazoline se vend à 560 gourdes contrairement aux 570 gourdes fixée lors de la dernière révision à la hausse.

Le gasoil chute à 620 gourdes, alors que le kérosène est de 615 gourdes, ont informé les autorités aux importateurs, distributeurs et consommateurs des produits pétroliers.

Ces nouveaux pris seront applicables à partir du 20 Juillet 2023, ont précisé les autorités gouvernementales.

En septembre 2022, lorsque le gouvernement d’Ariel Henry avait augmenté à pres de 300% le prix du carburant sur le marché local, le baril de pétrole se vendait environ 124 dollars sur le marché international. Aujourd’hui, le prix chute et avoisine 79 dollars américains.

Samuel Celiné