Un autre drame dans le drame de la Croix-des-Bouquets

Un autre drame dans le drame de la Croix-des-Bouquets

L’assassinat d’une mère et de ses deux filles, suivi de l’incendie de leur véhicule à la Croix-des-Bouquets, le 20 août 2022, révolte plus d’un dans la société.

Outre ces 3 femmes de la famille Désenclos qui retiennent l’attention des citoyens consternés, 3 autres victimes ont été enregistrées sur cette scène de crime, selon les données révélées à Radio graphie, sous couvert de l’anonymat, par une source policière à la Croix-des-Bouquets.

Après ce drame, les autorités policières disent faire face à un autre drame, celui de l’dentité des victimes.

En effet, si la famille Désenclos, a pu admettre pour siens les corps des personnes calcinées dans le véhicule de marque Suzuki Grand Vitara, sans la moindre difficulté l’identification des autres victimes, s’avère être une vraie casse-tête.

Selon la source, outre le citoyen Examil Oximile, la Police n’a retrouvé aucune pièce d’identification en possession des autres victimes.

En outre, dépuis cet assassinat en série, le commissariat n’a reçu aucun appel de parents signalant la disparition d’un proche qui empruntait cette route.