Des têtes sans corps jonchent certaines artères de la plaine du cul-de-sac

Des têtes sans corps jonchent certaines artères de la plaine du cul-de-sac

Journée sanglante à la plaine du cul-de-sac ce lundi 2 mai 2022.

Les habitants de certains quartiers comme Tabarre 27, Croix-des-Misdions et Shada rapportent que, jusqu’à la nuit tombée, certaines rues ont été jonchées de têtes de morts après une journée marquée par des tirs sporadiques.

Selon un habitant de Shada qui s’est confié à Radio graphie sous couvert d’anonymat, l’invasion du quartier général du gang chen mechan à Shada par les hommes de 400 mawozo au cours de la journée en est la cause.

Requérant l’anonymat, un policier qui travaille dans la zone, souligne qu’il est fort difficile aujourd’hui de trouver un cadavre entier dans les rues de la plaine du cul-de-sac.

« Soit on trouve la tête sans le reste du corps, soit on trouve un corps sans la tête.

Chaque pneu enflammé qu’on trouve sur la voie publique est un four utilisé pour détruire le corps d’une victime », dévoile le policier.