Deux policiers blessés dans une attaque armée contre leur patrouille à Carrefour-Feuilles

Deux policiers blessés dans une attaque armée contre leur patrouille à Carrefour-Feuilles

Des hommes armés circulant à bord d’un véhicule gris de marque Toyota  Land Cruiser Prado, immatriculé 1-01001 ont ouvert le feu dans l’après-midi du samedi 18 juin 2022 sur une patrouille de la Brigade de Recherches et d’Investigation de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, ( DCPJ).

Selon le porte-parole de l’institution policière, Gary Desrosiers qui s’est confié à Radio graphie, l’incident s’est produit lorsque, suspectant un véhicule portant une plaque de la PNH, la patrouille qui d’habitude sillonnait la zone s’est lancée à la poursuit du véhicule.

Arrivé à proximité  de l’hôtel Oloffson, les occupants du véhicule ont ouvert le feu sur la patrouille, blessant 2 policiers.

Malgré les blessures, les agents de la BRI ont continué à suivre les bandits qui se sont dirigés vers le Village de Dieu, dévoile Gary Desrosiers.

Pour l’heure, l’état de santé des policiers blessés est stable a garanti Gary Desrosiers dans la matinée du dimanche 19 juin 2022.

Le véhicule utilisé par les malfrats fait partie des 3 véhicules de Police volés par les membres du gang du Village de Dieu lors de leur assaut sur le palais de justice de Port-au-Prince, le vendredi 10 juin 2022, selon Gary Desrosiers.

Outre la plaque de Police 1-01001 utilisée pour réaliser l’attaque sur les policiers de la Brigade de Recherches et d’Investigation à Carrefour-Feuilles, l’institution policière dévoile que les plaques : 1-00884 et 1-01015 se trouvent aussi entre les mains des bandits et peuvent être utilisées pour attaquer des citoyens.

La Police appelle donc, les citoyens à la vigilance.

Les attaques éclaires sur des patrouilles de Police sont  très fréquentes ces derniers jours dans la capitale haïtienne. Le 8 juin dernier, des hommes circulant à bord d’un véhicule portant une plaque Corps diplomatique ont fait feu sur une patrouille de la PNH à Bourdon, blessant grièvement le policier Elgo Saint-Juste.

Après les interventions chirurgicales, ce policier de la 31e promotion a perdu son œil droit selon l’un de ses proches qui s’est confié à Radio graphie.