Fb Img 1705437778000

La BRH victime collatérale de la violence armée au centre ville

Les locaux de la Banque de la République d’Haïti (BRH) ont essuyé des tirs à l’armes automatiques, lors de la journée de violence qu’a connu le centre ville de Port-au-Prince, le vendredi 12 janvier dernier.

Des images circulant sur les réseaux sociaux montrent des portes et des fenêtres de la Banque des banques, trouées de balles.

Une source anonyme au sein de la Banque centrale contacté par Radio graphie, souligne que la BRH n’a pas été la cible directe des tirs.

Samuel Celiné