Ganggggg

La violence des gangs pousse le gouvernement à prolonger l’état d’urgence pour un mois

Sans résultats concrets après 4 jours de couvre-feu, le gouvernement, à travers un communiqué publié en date du jeudi 7 mars, annonce le prolongement de l’état d’urgence, du couvre-feu et des interdictions de manifestations sur la voie publique.

Ainsi, le Gouvernement de la République, instaure l’Etat d’urgence sur toute l’étendue du département de l’Ouest pour une période d’un mois, allant du jeudi sept (7) mars au mercredi trois (3) avril 2024.

Le pouvoir dit avoir pris cette décision afin de rétablir l’ordre et de prendre les mesures appropriées aux fins de reprendre le contrôle de la situation.

Un couvre-feu concerne tout le territoire entre six heures du soir et cinq heures du matin est aussi décrété pour les jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 mars 2024.

Cette mesure ne s’applique pas aux agents de la force publique en service, aux pompiers, aux ambulanciers, aux personnels de santé et aux journalistes dûment identifiés.

A l’occasion de la période de l’Etat d’urgence, toutes manifestations sur la voie publique sont interdites, de jour comme de nuit, dans le département de l’Ouest.

En conséquence, les forces de l’ordre ont reçu l’ordre d’user de tous les moyens légaux à leur disposition en vue de faire respecter le couvre-feu et d’appréhender tous les contrevenants.

Samuel Celiné