Près de 13 000 migrants haïtiens expulsés par les États de la région au mois de mars

Près de 13 000 migrants haïtiens ont été expulsés en mars dernier vers leur pays d’origine par les États de la région en dépit de la situation humanitaire et sécuritaire catastrophique que connait Haïti, a rapporté, le jeudi 4 avril 2024, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Ce chiffre représente 46% de plus que le mois précédent, indique l’agence onusienne dans un communiqué.

Selon l’OIM, Parmi les près de 13 000 Haïtiens expulsés, 3.000 ont reçu une aide humanitaire à leur retour et 1.200 ont reçu un soutien psychosocial.

Samuel Celiné