Après des semaines de maltraitance des Haïtiens en République Dominicaine, le gouvernement haïtien sort de son mutisme

Après des semaines de maltraitance des Haïtiens en République Dominicaine, le gouvernement haïtien sort de son mutisme

Dans une note de presse publiée dans la soirée du mardi 29 novembre 2022, le Ministère de la Culture et de la Communication d’Haïti a révélé que le Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes (MAEC), en réaction aux traitements infligés aux Haïtiens en République Dominicaine, avait passé des instructions au Chargé d’Affaires d’Haïti afin qu’il sollicite audience auprès de la Chancellerie Dominicaine.

Selon le gouvernement haïtien, la requête haïtienne a été agréée dans un délai raisonnable et a permis au Chargé d’Affaires de transmettre aux autorités dominicaines les préoccupations du Gouvernement haïtien dont, le respect du protocole signé en 1999 sur les rapatriements, la question troublante des enfants mineurs déportés sans leurs parents, la régularisation du statut des étudiants et le commerce parallèle des visas.

L’organe de communication du gouvernement a précisé, à travers sa note de presse, que le « représentant haïtien n’a pas manqué de souligner au cours de cette rencontre que de tels agissements contribuaient à détériorer les relations entre les deux pays et mettaient à mal la coopération nécessaire dans plusieurs domaines ».

Au Ministère de la Communication de rappeler que « le MAEC reste saisi de la question et ne négligera aucun effort diplomatique pour que soit respecté le protocole de 1999 sur les rapatriements ».

Des points de Droit qui risquent d’être perçus par les autorités dominicaines comme une stratégie visant à noyer le petit poisson, puisque le pouvoir de Luis Abinader s’adonne encore à des déportations massives de migrants haïtiens, loin de tout accord entre les deux pays et des conventions internationales sur le rapatriement.

Samuel Celiné
Les derniers articles par Samuel Celiné (tout voir)
Radio graphie