Le G9 au bord de l’implosion

Le G9 au bord de l’implosion

« Ti Junior », le chef de gang de La Saline a été tué dans l’après-midi du vendredi 25 novembre 2022.
L’homme, membre du G9 a été tué par le gang de « Tokyo », lui aussi, membre de cette coalition de gangs.

Nos sources ont confirmé que « Ti Junior » a été tué en voulant récupérer un containers d’un « patron », détourné par les bandits de « Tokyo ».

Selon nos information, « Ti Junior », étant le chef de La Saline où est situé le port de l’APN a officieusement pactisé avec des hommes peu scrupuleux du secteur privé, afin non-seulement de sécuriser leurs containers de marchandises traversant son fief mais aussi de les garantir un passage dans les autres territoires contrôlés par le « G9 an Fanmi a alye ».

Ainsi, au sein du G9, « Ti Junior » a été perçu comme le gang des gangs, un troube-fête, obligeant parfois ses alliés à remettre des butins comme il avait l’intention de le faire ce vendredi-là.

Frustrés et se sentant traiter en parent pauvre par le nommé « Ti Junior », ses frères gangsters de Cité Soleil ont, longtemps, ourdi un plan visant la mise à mort.

En effet, en plus de la contraindre à lui rendre les produits détournés, « Ti Junior » s’est aussi taillé la réputation d’un avare qui ne partage pas au sein de la coalition, l’argent de sa collusion avec les hommes d’affaires.

À Cité Soleil, on vous dit que le dernier coup signant l’arrêt de mort de « Ti Junior », remonte au 18 septembre 2022, lorsque des manifestants venus de Cité Soleil, ont tenté de piller des dépôts de provisions dans la zone de Station Gonaïves.

Ce jour-là, arguant que ces dépôts se trouvent dans la zone contrôlée par le gang de La Saline, des membres du gang de « Ti Junior » avaient largué de coups de couteau les natifs de Cité Soleil dont, une femme enceinte, pour protéger le dépôt.

Une action qui ne lui a jamais été pardonnée au sein du G9.

Samuel Celiné
Les derniers articles par Samuel Celiné (tout voir)
Radio graphie